Skip to content

> Randonnée géologique au Maroc

8 novembre 2015
Le col d'Aït Barka : succession de dolérite (verdâtre), trias (rouge), et smectite (gris-bleu) - photo R. Six

Le col d’Aït Barka : succession de dolérite (verdâtre), trias (rouge), et smectite (gris-bleu) – photo R. Six

 

Depuis quatre ans d’existence, le Riad Dar Zampa en est à son troisième circuit géologique sur les pistes du Haut Atlas et de l’Anti Atlas. Guidé par Thierry Mortier, du service de géologie de la Faculté Polytechnique de Mons (Umons), 13 participants ont pu mettre en application sur le terrain les acquis glanés au cours de diverses formations pour certains ou lors de simples lectures pour d’autres. Un circuit qui ne nécessite aucune connaissance géologique particulière mais une simple curiosité sur la formation des roches, des mers et des continents.

Lors du séjour, certains trouvent l’occasion d’assouvir leurs passions : dessin, photographie, écriture… Jean-Pierre, surnommé « Moustache argentée », nous transmet ci-dessous un compte-rendu du circuit sous forme d’alexandrin …

 

 

Écoutez, mes amis, l’épique randonnée

Déjeuner à Tasga, près de Telouet - photo R. Six

Déjeuner à Tasga, près de Telouet – photo R. Six

De quelques passionnés de la géologie,

Partis de Marrakech pour un fameux circuit,

Sous la docte conduite de Thierry Mortier.

 

En Première étape : le rouge du Trias

Qui se combine au vert ou gris de la dolérite,

Voire au gypse blanc ou au bleu de la smectite.

Près de la rivière : déjeuner à Tasga.

 

En piste pour la mine de sel d’Ounila.

Entrée d'une mine de sel dans la vallée d'Ounila - photo I. Six

Entrée d’une mine de sel dans la vallée d’Ounila – photo I. Six

L’ambiance artisanale est digne de l’antique.

On l’entaille à coup de marteau ou à la pique.

Nous reprenons la route vers l’objectif, Inch’Allah !

 

C’est Aït Benhaddou, son Riad, sa casbah.

Nous ressentons déjà un chouia de désert.

A Ouarzazate, c’est la même atmosphère,

En plus moderne, avec un air de cinéma.

Plateau de Ouarzazate depuis le Ksar d'Aït Benhaddou

Plateau de Ouarzazate depuis le Ksar d’Aït Benhaddou

 

A Skoura, il flotte comme un parfum de roses.

Avec Hassan, les Deux Mohamed et Omar,

Nos quatre conducteurs, nous gagnons sans retard

L’hôtel convenu pour que chacun se repose.

 

La journée fut longue mais riche en leçons :

La vallée du Dadès - photo I. Six

La vallée du Dadès – photo I. Six

L’orogenèse, l’accident sub-atlasique,

Les  gorges du Dadès, les dépôts jurassiques,

Le craton africain et moulte crochons.

 

On grimpe vers le col : 3140 mètres.

Il fait froid et venteux. La vallée du Todra,

Ses plissements, érosion et autres cuestas,

Livrent des secrets par la voix de notre maître.

Pli en chaise dans les Gorges du Todra - photo R. Six

Pli en chaise dans les Gorges du Todra – photo R. Six

 

Le lendemain, plus au sud, nous remontons le temps

Au large de Cadonia, du Djebel  Saghro,

Nous ramassons jaspes, granites et gabbros.

Qu’il fait bon rouler entre d’anciens continents.

 

Nous vivons l’immensité des lieux et du temps

Jusqu’à l’entrée dans l’oasis de Zagora,

La perle de beauté de la vallée du Draa.

Dans la palmeraie, un beau Riad nous attend.

 

Chaque jour nous apprécions l’organisation.

Le jbel Saghro - photo I. Six

Le jbel Saghro – photo I. Six

Omar et Robert sont des chefs en la matière.

Les pique-niques sont des sommets culinaires

Qu’ils soient bénis des dieux pour ces jours d’exception.

 

Nous touchons les dunes, aux portes du désert ;

Puis, l’univers minéral du Djebel Bani

Et ses roches détritiques à l’infini.

Nous enfilons la boutonnière vers Bou Azzer.

Schistes noirs à minerai de cuivre dans la boutonnière de Bou Azzer - photo R. Six

Schistes noirs à minerai de cuivre dans la boutonnière de Bou Azzer – photo R. Six

 

Dernier jour : Marrakech par le col de Tichka.

Un arrêt pour saluer les stromatolithes,

Un autre à l’huile d’argan juste avant les frites,

Et c’est le grand retour au Riad Dar Zampa.

 

Le moment des adieux est venu. Bismillah !

Il faut quitter ce paradis géologique,

Ce monde métamorphique et féerique.

Merci pour tout : science et amitié Amdoulillah !

Moustache argentée

Stromatolithes à Aït Saoune - photo I. Six

Stromatolithes à Aït Saoune – photo I. Six

 

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :