Skip to content

> Gâteau aux coings

9 septembre 2015
Un cognassier et ses fruits

Un cognassier et ses fruits

Le coing est le fruit du cognassier (Cydonia oblonga), un arbuste ne dépassant pas 5 à 6 mètres de hauteur et originaire d’Asie, plus précisément des régions du Caucase (Arménie), de la Perse (Iran) et de l’Anatolie (Turquie). Il aurait été introduit au moyen âge, progressivement en Afrique du Nord où il est cultivé comme arbre fruitier, puis dans les pays de l’Europe occidentale où on l’emploie principalement comme plante ornementale. Au Maroc, le coing se retrouve sur les marchés au même titre que les pommes ou les poires dès le mois de septembre et se prépare généralement en tajine.

La chair dure et ligneuse des fruits devient jaune et très parfumée à maturité. La forme et la grosseur du coing sont variables selon que l’arbrisseau appartient à la lignée des « cognassiers mâles », produisant des « coings-pommes » (à fruits ronds, tels ceux du cultivar  »Leskowatz »), ou à celle des « cognassiers femelles », produisant des « coings-poires » (piriformes, comme ceux du très ancien cultivar « Champion »).

Coings-pommes - photo I. Six

Coings-pommes – photo I. Six

Si le coing dégage une odeur particulièrement agréable, le goût de sa chair – assez coriace et chargée de tanins – est plutôt âpre lorsqu’il est cru. Aussi, il sera toujours préparé avant d’être consommé : gelée, pâte de fruit ou compote sont les préparations les plus faciles.
Il peut être consommé en légume, coupé en morceaux, dans de l’eau citronnée, pour accompagner du gibier ou intégré dans des tajines (tajine d’agneau ou coings).
Mais nous vous proposons une recette de gâteau, une fois n’est pas coutume, où l’âpreté du coing est compensée par la douceur de la cassonade caramélisée. Pour ceux qui apprécient la pâtisserie bretonne (ceci n’est pas une recette bretonne, mais un mélange de diverses influences du moment), on retrouve le délicieux mélange de beurre salé et sucre… Chasseurs de calories s’abstenir !

INGRÉDIENTS pour 6 personnes

Le gâteau aux coings - photo I. Six

Le gâteau aux coings – photo I. Six

  • 500 g de coings
  • 100 g de farine
  • 80 g de sucre en poudre
  • 2 c à soupe sucre cassonade
  • 1 c à c de cannelle
  • 20 cl de crème fraîche
  • 75 g (+ 25 g pour le plat) de beurre salé
  • 1 c à c d’eau de fleur d’oranger
  • ½ verre de lait

RÉALISATION :

  • Difficulté : facile
  • Préparation : 15 min
  • Cuisson : 45 min
  • Temps total : 1h

PRÉPARATION :

  • Préchauffez le four à 210°C (thermostat 7). Beurrez le plat avec les 25 g de beurre. Epluchez et évidez les coings puis coupez-les en cubes. Rangez-les dans le plat en les serrant. Saupoudrez-les d’1 cuillère à soupe de cassonade et de la cannelle.
  • Enfournez et faites cuire les coings environ 15 minutes à 180°C (thermostat 6).
  • Dans un saladier, mélangez la farine avec 80 g de sucre, l’eau de fleur d’oranger, la crème fraîche, le lait et les 75 g de beurre salé fondu. Mélangez bien pour obtenir une pâte homogène et molle.
  • Versez la préparation sur les coings et saupoudrez d’une cuillère à soupe de cassonade. Enfournez à mi-hauteur et faites cuire pendant 30 minutes à 210°C (thermostat 7).
Régalez-vous…

Isabelle S.

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :