Skip to content

> Le petit oiseau de Marrakech

31 mai 2012

Aristide, le Bruant du Sahara
– photo I. Six –

Tous les jours, et ce depuis que je suis arrivée au riad, un petit oiseau a élu domicile sur le chapiteau d’une des colonnes de la galerie du premier étage. Timide et craintif, il s’envolait dès qu’on l’appochait d’un peu trop près. A Marrakech, les espèces les plus courantes que l’on puisse trouver en matière de passereaux, sont les Moineaux domestiques, les Bulbuls des jardins, et les Bruants du Sahara. Mon petit pensionnaire fait partie de la dernière catégorie, espèce la plus effrontée que l’on voit souvent aux étals des grands magasins, picorer les grains de couscous ou voler sans vergogne dans les grandes surfaces. Mon petit bruant, lui, est bien élevé. Il se nourrit à l’extérieur et ne picore jamais de miettes au riad. Il se contente de lancer son tiiiou lorsqu’il arrive en fin d’après-midi, et le matin lorsqu’il quitte sa colonne pour vaquer à ses occupations. Parfois dans la journée, il réapparaît sur le mur du patio et nous fait un petit coucou, enfin un petit tiou tiou. Il arrive que son cri se fasse plus nerveux. Une petite boule de plumes tournoie alors en trombe de la terrasse jusque tout en bas du riad. Elle se divise en deux oiseaux. L’un va se poster sur la fontaine, les ailes et la queue hérissées et l’autre un peu plus loin, dans la même position, avec un piaillement strident. La prise de bec se poursuit sur la terrasse, sans trop de heurts.

Pendant trois mois, on ne l’a plus vu. Le patio a été recouvert d’une bâche pour nous protéger du froid et des rares averses torrentielles. Le petit oiseau est allé voir ailleurs et j’ai bien cru qu’il ne reviendrait pas. Maintenant, le patio est de nouveau à ciel ouvert et l’oiseau est revenu. Je l’appelle Aristide, le bruant… et je l’attends tous les jours. Zampa aussi. Zampa c’est le chat. Entre eux il s’est instauré une sorte de dialogue. L’oisau lance son tiou tiou. Le chat le regarde, s’applatit sur le tapis,  et pousse des petits cris de sioux, histoire de montrer qu’il est le prédateur. Mais l’oiseau sera toujours plus haut et intouchable. Zampa le sait bien.

Vous ai-je dit que les chambres du riad porte chacune le nom d’un oiseau ? Aristide se pose tous les jours sur la colonne, en face de la Chambre Bruant du Sahara.

Isabelle

Aquarelle originale de Robert Six

Publicités
6 commentaires leave one →
  1. Philippe Salamone permalink
    6 juin 2012 808 30

    Aristide le Bruant ( fameux clin d’oeil ) , waf , waf , waf .

    • 6 juin 2012 808 39

      Merci Philippe d’apprécier le clin d’oeil… Tu te doutes bien que j’envisage un futur article sur notre ami le Sirli ! J’y réfléchis. A propos, Omar et moi, nous t’attendons pour une virée dans le désert.
      Amicalement, Isabelle.

  2. Philippe Salamone permalink
    7 juin 2012 1010 31

    Au sujet de la viriée dans le désert , je te recontacte en août pour un séjour fin novembre ou début décembre . Je t’en dirai plus à ce moment-là . Mes amitiés à Omar , Philippe .

  3. 17 juin 2012 1212 09

    Merci pour tous ces articles intéressants et si agréables à lire.
    C’est une bouffée de soleil et un souffle de vie douce qui par votre blog m’arrive dans l’affreuse grisaille de ce Bruxelles que vous avez bien fait de quitter. Excellente idée ces noms pour les chambres… et très jolie et élégante cette aquarelle ( j’imagine que c’en est une! ) que Robert a faite. Je l’en féliciterai quand je le verrai… soit, très bientôt. Très mignon Aristide … j’aime son attitude , sa confiance… même en Zampa ! Et j’adore le clin d’oeil au chanteur… c’est plein d’humour , comme tous vos articles d’ailleurs. SUPER !
    Ghislaine Letor 🙂

    Attention.. ci-dessous , mon adresse mail qui a ma préférence!

  4. Tellai Bachir permalink
    9 août 2014 1604 37

    merci pour cet article, je me souviens quand j’étais petite que ma grand-mere ma toujours dit ne touche pas le petit bruant de sahara qui dormir dans son nid dans des trous spcial entre les arcades du premier étage de la maison ,si tu le touche sa mamon sentir l’odeur du corps humain,elle doit quitter son petite et ,le petit oiseau va mourir

    tellai bachir
    mzab le 09/08/2014
    Algérie

    • salah eddine chikh salah permalink
      2 décembre 2014 1111 59

      merci beaucoup pour pour cet article , moi aussi je vient de la region du M’zab au sud d’Algerie je fait mes études sur la zoologie et je suis interessé pour ce magnifique oiseau qui appartient au patremoine culturelle de la region j’aimerai bie vous contacter Mr Tellai voila mon email salah.av@gmail.com et merci bcp .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :